Nous sommes jeudi et j'appel un pote pour savoir ce qu'il fait dimanche, il me répond qu'il aimerait bien pêcher près de chez lui, et pour être plus précis à Pompierre sur Doubs dans un canal, je lui dit pourquoi pas. Le rendez vous est donne à 8h sur place. Nous arrivons avec une brume qui amplifie la sensation de gel du matin. Nous discutons et nous promenons un moment en scrutons l'eau. Nous constatons qu'elle est très claire, et apercevont des bancs de milliers d'alevins, ainsi que quelques carassins venus en bordure se réchauffer au soleil. Manfisch nous accompagnant décide de tenter de les piquer.

 

                Pour l'occasion nous le laisserons ce mettre près de la réserve, je me mettrait à sa droite, et le copain sera  ainsi à ma droite. Pour l'occasion je pêcherais avec une canne anglaise de 3,90 mètres, car le canal n'est pas très large ni trop profond (environ 2,5mètres), la ligne sera montée  d'un waggler  de  2 grammes en fixe. Je monterais aussi ma canne à déboiter, et j'utiliserais deux lignes, l'une équipée d'un  Flotteurs "EWIN" de 0.8 grammes pour traverser d'éventuels banc d'alevins, l'autre sera monté d'un flotteur à fil intérieur de 0.3 grammes aux cas ou les carassins vu plus haut ce mettraient à table.

              L'amorce sera constituée de moitié gardon-tanche, moitié gardon étang (que j'ai passer au mixer) de la marque Prince's qui est très abordable en terme de prix, dont la fraicheur est irréprochable et qui n'est pas constituée de cendres. Nous lui additionnerons des esches congelées et de la terre mais pas n'importe laquelle celle de berge du lieu de pêche. Pour moi c'est celle qui est la meilleur, pour la simple et bonne raison que le poisson y est habitué.

             Nous sommes tous enfin prêts et prenons un café, ainsi qu'un croissant avant d'amorcer. Chacun amorcera en fonction de ses choix, Manfisch en bordure, et à 11mètres. Le copain fera son coup à 13 mètres. Et moi pour finir près de la  berge d'en face ainsi qu'à 8mètres.

            Mansfisch sera le premier à prendre une ablette, et nous chambreras pendant un bon moment, normal nous n'avions avec le copain pas vu un poisson de la matiné. J'essaierai un  bon moment  en bordure, mais le poisson n'y étant pas je me déciderais à tenter à l'anglaise. Pas simple, un lancer, deux lancers, rien toujours rien. D'un coup je vois mon flotteur s'enfoncer, je ferre et je remonte une chaussette à l'hameçon. Je remet un pimkie, je relance et hop le premier poisson, petit mais les efforts commencent à payer me dis je. Et bien non sa redeviens le calme plat, le copain viens me voir nous discutons et décidons d'aller manger. Pour l'occasion ma dame nous avais préparé une tartiflette, un régal, il sera accompagné d'un bon verre de vin rouge.

           Le soleil brille, et réchauffe bien  l'atmosphère, nous reprenons notre partie de pêche et chacun revois sa copie pour essayer de faire mieux que le matin, nous apercevons que les bancs d'alevins ont commencés à remonter un peu. Je continuerai encore un peu à l'anglaise, j'arriverais tant bien que mal à piquer quelques poissons mais en décrocherais beaucoup. Je regarde devant et m'aperçois que quelques ablettes passent et repassent devant ma bourriche, allez je tente, il est presque 15h mais n'ayant pas prévu d'amorce à ablettes, je dois faire avec les moyens du bord, j'avais conservé de la terre et comme elle était un peu humide et très fraiche, je me mis à l'utiliser pour pêcher les ablettes à cinq mètres. Et une et deux et trois, me voilà partie à essayer de rattraper le retard que j'avais sur mes deux voisins, le copain arrivera à piquer une perche de près de six cent grammes à la pesée, ainsi qu'un chevesne, , et Manfisch un chevesne. Autant dire que j'étais dans les choux.

          Le soleil baisse d'intensité, et il est 17h l'heure de remballer pour prendre la route. Nous pèserons respectivement nos poissons pour avoir une idée de ce que nous avons pris. Mansfich aura 1,2kg, le copain 2,6kg et moi j'aurais 2k tout rond. Contrat remplie même si je n'avais que des ablettes j'étais ravis de ma pêche, au vu du nombre de celle ci: 251 poissons, sa fait longtemps que je n'en avais pas fait autant et surtout aussi rapidement. 

 

          Pour résumer un peu:

002 2

           - Manfisch avec ses techniques n'auras pas réussi à piquer beaucoup de poissons, il a essayé de rester sur le gros poissons, mais cela n'a pas porté ses fruits, il en garde un peu d'amertume car il se reproche un peu d'avoir été  têtu,

          - Le copain, arrivera à piquer deux beaux poissons (environ 800 grammes) qui lui permettront de faire la différence, avec une ligne d'1,5
grammes au vers de terre, et aura aussi bon nombre d'ablettes en pêchant en surface,

         - Enfin moi, j'ai essayer différentes choses, à l'anglaise, au blé, à 8 mètres et en bordure, la meilleur technique fut celle de bordure avec ce flotteur: 

 

             Voilà un premier récit  qui j'espère vous plairas et vous inciteras à revenir sur mon blog.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 29/01/2017

×