J'entend et vois beaucoup de personnes parler, écrire, poser et ce demander par exemple si la forme de leurs flotteurs est bonne ou encore s'il y a une différence entre les différents matériaux utilisés par les fabricants pour leurs confections. D'autres se posent également la question de savoir si le carbone, la fibre ou le plastique est la matière la plus adapter dans tel ou tel pratique. Dans ces chapitres je ne vais pas retranscrire ce que beaucoup reprennent des manuels ou diverses magasines, je vais vous donner mes propres impressions sur ce que j'ai pu constater.

 

 

        Les types de flotteurs    

 

 

              Les flotteurs peuvent être regroupés en trois types:

 

              - à oeillet: c'est les plus courant, ils sont utilisés dans la pêche au coup (dite aux poissons blancs) et dans la pêche à la bolognaise (dite au moulinet), ils disposent d'un petit anneau qui est situé en haut du flotteurs.

               - à fil intérieur: ils sont utilisés principalement pour les pêches de beau poisson. Ils ont plusieurs avantages. Du fait que le fil passent à l'intérieur du corps on peu choisir un diamètre plus gros, ils sont plus résistant dans le temps car ils permettent d'éviter de fissurer le corps

               - à fil transversal: comme précédemment  sauf que le fil ne passe pas dans le milieu mais sur le coté du corps

 

 

 

                La composition d'un flotteur     

    

             Ils sont constitués de plusieurs partis.  Dans ces quelques lignes je vais essayer de vous expliquez qu'elle est le rôle de chacun.

 

             a) l'antenne:

            Je dirais que c'est la pièce la plus importante, car elle a plusieurs fonctions. La première est la visibilité, c'est grâce à elle que l'on détecte quand le poisson prend l’appât qu'on lui propose, c'est la seule partie une foi votre flotteur à l'eau que l'on voit.  La couleur à utiliser dépend de la luminosité, mais pas que, elle dépend aussi de votre perception des couleurs. On trouve généralement du rouge, du jaune, du noire, du vert et dans certains cas du blanc. La seconde est la sensibilité. Elle va dépendre de sa matière et de sa grosseur, plus une antenne sera grosse et moins vous verrez les touches de petits poissons. C'est là qu'est la troisième fonction, la portance, elle permet d'utiliser des esches plus ou moins lourdes.

 

          Pour conclure retenez surtout: plus vous souhaitez pêcher avec de petites esches (genre pimkie, vers de vase) et plus votre antenne devra être fine, et inversement, plus votre antenne sera grosse et plus vous pourrez utiliser d'esches lourdes (genre terreaux, grains de maïs etc) mais elle doit avant tout rester visible pour vos yeux.

  

             b) le corps:

            Le corps d'un flotteur est  très important car lui aussi à plusieurs fonctions . On en trouve de toutes sortes et de tous les goûts alors pas évident pour un novice de s'y retrouver dans cette jungle. C'est grâce à lui qu'antenne, esches, quille etc.... puissent se maintenir dans l'eau. Sa forme sera à adapter en fonction du lieu, des conditions climatiques (vent etc...) et du courant. On en distingue plusieurs familles:

    des ronds (dit "boule"): ils sont comme leur nom l'indique en forme de boule, ils permettent de pêcher dans des eaux dont le courant est assez soutenu, ou encore en présence de grand vent ou de grande profondeur

 

   des fins (dit "carottes"): ils sont généralement en forme de crayon ou de crayon inversés, ils sont adaptés pour des pêches délicates ou dites fine

 

   des poires: ce type de flotteur est le plus polyvalent, il permet de pêcher partout, même en présence de vent

 

   des plats: ce genre de flotteurs permet de pêcher dans des courants lent à soutenu, leurs formes ressemblent un peu à une pièce de monnaie ainsi ils fendent le courant, il est ainsi possible ainsi de pêcher dans des canaux ou le courant est régulier dans des petits grammages.

 

Pour conclure avant de choisir votre flotteur, vérifié que votre corps de flotteur est fait pour le type de pêche que vous souhaitez faire mais aussi  le courant et éventuellement la présence de vent ou non.

 

            c) la quille:

           La quille est un élément tout aussi important, car en fonction de sa taille qui peu être très longue, de son diamètre qui peu être important, de sa matière, car il en existe plusieurs, elle va définir un type de flotteur pour une technique de pêche. 

 

            Ici je vous donnerais un bon conseil, vérifier lors de son achat si celle ci est bien collée.

 

             d) l’œillet:

           L’œillet permet de passer le fil de sa ligne et de l'y maintenir proche du corps. Il est collé sur le corps et est généralement  placé  sur le haut du flotteur. On peu en trouver placé sur des grosses antennes pour des pêches plus spécifiques comme comme celle de la carpe, ou encore sur des flotteurs dit à la bolognaise.    

 

                 Même conseil que pour les quilles, méfiez vous lors de l'achat, parfois ceux ci ne sont pas coller, et parfois même inexistant.

  • 1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

 
×